Nightwish son live virtuel a attiré plus de 150000 spectateurs!

Info metal symphonique de Nightwish à la radio news live

Selon le Helsinki Times, la première des deux expériences interactives du groupe de metal symphonique finlandais Nightwish a attiré 150 000 spectateurs, établissant le record du plus grand concert virtuel payant de l’histoire de la Finlande! La plupart des spectateurs venaient d’Europe et d’Amérique du Nord mais la performance a été un véritable événement mondial, puisque des fans de 108 pays ont acheté des billets pour le show en ligne et que les recettes de la billetterie ont dépassé le million d’euros.

La formation scandinave a joué dans une taverne appelée The Islanders Arms, construite dans un monde virtuel, pendant deux nuits: le vendredi 28 mai et le samedi 29 du même mois. Les deux soirs, les fans ont pu assister à une performance d’une heure et demie, et entendre pour la première fois des chansons extraites de "Human. :II: Nature" en précisant que chacune des deux soirées avait sa propre setlist légèrement différente.

 

L’agence de programmation Zoan, qui était responsable de la mise en œuvre technique et la société de management Till Dawn They Count ont produit "An Evening With Nightwish In A Virtual World", dont la préparation a pris six mois. L’équipe de Zoan était composée d’une trentaine de personnes originaires de sept pays différents, ce qui a permis aux internautes d’interagir avec d’autres gens connectés et de découvrir des mondes imaginaires en 3D construits selon la vision du combo.

 

Kai Hahto, batteur du gang, a déclaré: "C’est certainement l’une des choses les plus cool que nous ayons eu l’occasion de faire avec le groupe. Quand les visuels, la technologie et la musique se rencontrent aussi bien, cela devient une expérience unique!".

 

Le rendez-vous de vendredi dernier a marqué les débuts en live des amis de Tuomas Holopainen, avec le bassiste de session Jukka Koskinen, membre de Wintersun, qui a rejoint la bande en tant que remplaçant de Marco Hietala qui a annoncé son départ en janvier, expliquant dans un communiqué qu’il se retirait totalement de la vie publique et qu’il n’était plus satisfait de ce mode de vie depuis des années.