Staind, Aaron Lewis: "Nous laissons les personnes les plus stupides du pays nous dicter nos vies!"

Info néo-metal de Staind & Aaron Lewis à la webradio

Aaron Lewis, le chanteur du groupe de néo-metal états-unien Staind, s’est insurgé contre le gouvernement de son pays!

Le rockeur, ouvertement conservateur, qui s’est réinventé en tant qu’artiste country solo au cours de la dernière décennie, a exprimé ses opinions avant d’interpréter une nouvelle chanson intitulée "Am I The Only One" lors d’un récent livestream:

 

"J’ai l’impression que ma tête va exploser quand j’entends ces putains d’idiots qui se disent experts en tout! Je jure devant Dieu, je ne sais pas ce qui est arrivé à ce pays mais nous écoutons et laissons les personnes les plus stupides nous dicter nos vies! Nous avons permis à un gouvernement fédéral d’être l’autorité suprême dans divers aspects de nos vies […] et regardez où nous en sommes. […] Le gouvernement n’a que 18 pouvoirs qui lui sont accordés par la Constitution. […] Tout le reste est géré au niveau de l’État et au niveau local, ce qui dépend directement de vous. Combien de personnes connaissent réellement la Constitution, en dehors des personnes qui regardent ce stream parce que si vous regardez ce stream, alors vous ne me détestez pas pour les choses que je dis! Voici le problème en quelques mots. Cela s’applique à tous ceux qui m’écoutent et ne m’écoutent pas. Je vais bientôt avoir 49 ans. J’ai vécu pendant, disons, 40 ans avant d’être soumis à ces assauts incessants contre notre histoire et notre culture, tout cela à des fins politiques. Ils attaquent notre identité pour faire avancer leur programme politique et nous les laissons faire! Je vais maintenant paraphraser Einstein qui a dit que parce que je ne sais pas si c’est exactement ce qu’il a dit, il a expliqué que ce pays et ce monde ne seront pas détruits par des hommes mauvais; ils seront détruits par des hommes bons qui restent là, les bras croisés, pendant que des hommes mauvais agissent! Je veux que vous réfléchissiez à cela!".

 

Aaron Lewis a interprété "Am I The Only One" en mars lors d’un concert solo au Texas, un État qui a levé toutes les restrictions liées à la pandémie le même mois. Le morceau inédit, dans lequel le vocaliste et guitariste demande s’il est le seul à en avoir marre de l’état actuel du pays, contient des paroles telles que: "Suis-je le seul à ne plus pouvoir supporter ça? À crier, si ça ne te plaît pas, sors de là. Ce n’est pas la liberté pour laquelle nous nous sommes battus. C’était quelque chose de plus grand, ouais, c’était quelque chose de plus grand".