Nick Barker: "La scène death metal actuelle est sans âme!"

News batteur de death metal de metal extrême & Dimmu Borgir & Cradle Of Filth & Nick Barker & Brujeria à la webradio

Le légendaire batteur de metal extrême Nick Barker, ancien membre de Dimmu Borgir, Cradle Of Filth, Lock Up, Brujeria... s'est exprimé dans une nouvelle interview accordée à Overdrive, sur son opinion concernant l’état actuel de la scène metal.

Le musicien a déclaré: "Je pense qu’elle est devenue plutôt saturée, surtout en death metal! Il y a un moment où tout commence à se ressembler. Il y a trente ans, tout tournait autour des riffs, et maintenant, trente ans plus tard, tout tourne autour de l’intensité du BPM dans la composition! Ce ne sont plus les riffs qui comptent […] C’est vraiment dommage que le death ait pris cette voie! Je suis de la vieille école et je pense que le meilleur death metal était 'Altars Of Madness' de Morbid Angel, 'Slowly We Rot' d’Obituary, ou des groupes comme Possessed, Death, etc. Ces combos s’intéressaient aux riffs plutôt qu’à ce que l’on fait aujourd’hui. Il y a très peu de mérite artistique de nos jours. C’est presque devenu sans âme! Je veux dire… c’est juste du death metal. C’est aussi une question de génération. Les gens ne veulent plus payer pour la musique, ils s’attendent à ce qu’elle soit gratuite. Elle a perdu une partie de sa crédibilité et les artistes qui créent cette musique n’obtiennent pas le respect qu’ils méritent! En outre, la durée d’attention des gens est beaucoup plus courte de nos jours. Pour être honnête, je ne suis plus du tout dans le coup! [rires] Les bons groupes résisteront toujours, les autres seront simplement oubliés!".

 

Pour info, et en début d’année, Barker a annoncé le projet d’un nouveau gang de hardcore britannique appelé Borstal. La formation, qui comprend également Pierre Mendivil de Knuckledust et des membres de Dripback et King Of Pigs, a sorti son premier EP, intitulé "At Her Majesty’s Pleasure", le 1er avril 2021 via le label 4Family Records. Le mini disque qui a été enregistré et mixé aux Monolith Studios par Charlie "Squid Commander" Wilson en septembre 2020, comprend également une reprise de "King Of The Jungle" de Last Resort, avec une apparition de la légende britannique, Arthur Kitchener, père de Lee Kitchener, guitariste de Borstal.