Killswitch Engage, Jesse Leach: "Ma carrière a été sauvée par la chirurgie vocale et le coaching!"

Info metalcore de Killswitch Engage & Jesse Leach à la webradio

Lors d’une apparition sur Vox & Hops, le podcast animé par Matt McGachy, le chanteur du groupe de metalcore Killswitch Engage, Jesse Leach s’est remémoré l’opération qu’il a subie en avril 2018 à l’hôpital Mount Sinai de New York pour enlever des polypes sur ses cordes vocales.

 

Le vocaliste a déclaré: "Nous venions de donner un concert à guichets fermés à Los Angeles et la foule était incroyable! Quand l’adrénaline monte, vous avez tendance à pousser et vous devez faire très attention, que vous soyez batteur ou chanteur, cette poussée peut être vraiment dangereuse! Je le sentais que je poussais! Je me disais 'C’est vraiment génial!' Je suis descendu de la scène, je suis allé dans la salle de bain et je me suis mis à cracher du sang. Ne voulant pas être un fardeau pour mes camarades, j’ai décidé d’ignorer la douleur. Je suis resté silencieux pendant les jours suivants afin de récupérer. Nous avons terminé la tournée. De temps en temps, le sang revenait et je faisais semblant de ne pas le voir, ou je buvais de la tequila pour moins sentir la douleur! Je me disais 'Ça va le faire, ça va le faire'. Pendant mes jours de congé, je ne parlais à personne. Et puis, on en est arrivé au point où on était en studio et je chantais une ligne d’une des chansons de l’album 'Atonement' et Adam Dutkiewicz, notre guitariste et producteur, était, genre 'Mec, tu peux atteindre cette note. Je t’ai entendu toucher cette note des milliers de fois. Tu n’y arrives plus! Tu chantes faux! On est là-dessus depuis une demi-heure! C’est ridicule! Il y a quelque chose qui ne va pas...' Cela m’a conduit à rentrer de San Diego, à annuler le reste des séances studio et à aller voir mon médecin. […] Il m’a dit que mes cordes vocales étaient dans un piteux état et m’a demandé de tout arrêter pendant 3 mois! Puis, voyant que ça ne s’améliorait pas, il a décidé de m’opérer et m’a dit 'Je ne sais même pas si vous pourrez refaire ce que vous faisiez avant mais en tout cas, je vous le déconseille!".

 

Le frontman états-unien, actif depuis le milieu des années 90, a aussi expliqué que le fait de travailler avec la coach vocale Melissa Cross pour apprendre aujourd'hui à chanter différemment, a fait la différence lorsqu’il est revenu sur scène quelques semaines plus tard: "Quand ma voix est finalement revenue, j’ai commencé la rééducation et j’étais genre 'c’est vraiment génial. Je peux encore chanter!' Le premier concert que j’ai fait après ça était à Talinn en Estonie, en première partie d'Iron Maiden devant 11000 personnes! J’ai utilisé du vibrato pour la première fois de ma carrière et j’ai commencé à toucher des notes que je n’avais jamais touchées auparavant! Je me souviens qu’Adam, qui est un gars qui se plaint tout le temps, m’a dit 'mec, c’était génial, tu as chanté juste et tu as touché des notes que tu n’avais jamais touchées auparavant, wow!". Donc, c’était génial, et pendant le reste de la tournée de Iron Maiden, j’étais au sommet du monde, mec.’’