ACϟDC: Pourquoi Brian Johnson porte toujours sa casquette emblématique?

Info hard rock d'ACϟDC & Brian Johnson, à la radio news people metal

Dans une récente interview avec Planet Rock, on a demandé au chanteur du légendaire groupe de hard rock australien ACϟDC, Brian Johnson, quand il avait été vu ou photographié pour la dernière fois sans sa casquette emblématique!

 

Le frontman a déclaré: "Oh! Eh bien, je la porte pour des choses comme ça; comme pour les interviews sur le nouvel album 'Power Up' mais quand je suis chez moi en Floride, c’est différent. Je me rappelle, je n’oublierai jamais cela, je jouais dans des clubs dans le nord-est de l’Angleterre et dans les environs, et nous nous amusions vraiment. J’étais dans un petit groupe de rock qui s’appelait Geordie et je transpirais beaucoup parce qu’ils n’avaient pas de climatisation dans ces petites salles. Pendant l’hiver, ces clubs étaient pleins et il y avait le chauffage à fond parce qu’il gelait dehors! Je transpirais tout le temps et j’avais de la sueur qui coulait dans les yeux et ça me piquait. Mon frère Maurice est venu me voir jouer un soir. Il venait de s’acheter une voiture de sport, et il a acheté, dieu le bénisse, une casquette de voiture de sport. Vous savez, ce sont des petites casquettes. Nous étions à la moitié du set et je suis allé boire une bière avec lui. Il m’a dit; 'Tes yeux sont rouges!' Je lui ai répondu; 'Je sais, c’est à cause de la sueur'. Il m’a proposé; 'Mets ça', en me donnant sa casquette. Et j’ai rétorqué; 'Ok, je vais essayer'. Je l’ai mise, parce que dans le nord de l’Angleterre tout le monde portait des casquettes vous savez, alors après la guerre et tout ça, c’était une sorte d’uniforme pour les Geordies, les Yorkshiremen et les gens comme ça. Je l’ai portée pendant la seconde moitié du set et j’ai remarqué; 'C’est merveilleux! Je vais m'en acheter une!' Mon frère m’a lancé; 'Tu peux la garder. Je ne vais pas la mettre'. Alors je l’ai gardée pour toujours. Puis, des gens ont commencé à se dire; 'Oh, il est bon ce groupe avec le chanteur qui porte la casquette'. On a commencé à être identifié avec des choses comme ça. On a fait plus de concerts etc. Les gens disaient; 'On veut ce groupe. Comment s’appelle-t-il? Vous savez, celui avec le chanteur qui porte la casquette!' 'Oh, oui Geordie!' Puis, c’est resté. Je suppose que c’est une partie de moi maintenant et quand je ne veux pas qu’on me reconnaisse, j'enlève ma casquette en public!".