Slipknot: Chris Fehn a retiré sa plainte contre les membres du groupe!

Info Néo metal de Slipknot & Chris Fehn à la radio news rock

Il semblerait que les rumeurs selon lesquelles le procès intenté par l’ex-percussionniste du groupe de Nu metal Slipknot, Chris Fehn, contre le chanteur Corey Taylor et le percussionniste Shawn "Clown" Crahan allait être réglé, se soient avérées vraies!  

Chris Fehn a été licencié du combo états-unien au début de l’année 2019, alors qu’il avait intenté un procès contre ses deux coéquipiers et leur directeur commercial Rob Shore, faisant valoir que ces derniers avaient créé plusieurs entreprises liées aux marques du gang masqué à son insu. Fehn aurait allégué dans le procès que Taylor et Crahan s’enrichissaient injustement via ces entreprises en dehors d’une société en nom collectif qu’il dit avoir été créée pour distribuer équitablement les revenus de la bande.

 

Parmi les entités commerciales liées à ses anciens camarades qu’il a citées dans son procès, on trouve Slipknot Incorporated, Knot Merch LLC, SK Productions, LLC, SK Touring, Inc. et Knot Touring LLC. Plus récemment, il a été révélé que la plainte de Fehn concernant la violation des règles de la société en nom collectif a été rejetée, parce qu’il n’a pas pu convaincre le tribunal de l’existence de ladite société. Cette plainte ayant été rejetée, la plainte pour enrichissement injustifié a également été rejetée.

Chris Fehn avait d'abord cherché à obtenir un historique détaillé de la comptabilité du groupe afin d’établir les dommages et de découvrir tout revenu potentiel qui lui était dû. Fin septembre de cette année, il a été révélé que le procès avait fait l’objet d’une médiation, avec l’intention présumée de parvenir à un règlement.

Désormais, Rock Feed a eu vent que la poursuite de Fehn contre les musiciens masqués a été officiellement retirée le 29 octobre 2020 d’après un document déposé auprès de la Cour suprême de New York stipulant que l’action a été retirée avec préjudice, ce qui signifie que l’affaire est considérée comme définitivement réglée et ne pourra pas être portée à nouveau devant les tribunaux. La question de savoir si un accord a été conclu entre les deux parties n’est pas claire, bien que les révélations précédentes sur la médiation suggèrent que c’est peut-être ainsi que l’affaire s’est déroulée.

 

Dans une déclaration publiée le 18 mars 2019, Slipknot a abordé la question du licenciement de Chris Fehn en disant: "Chris sait pourquoi il ne fait plus partie de Slipknot. Nous sommes déçus qu’il ait choisi de nous pointer du doigt et de fabriquer des revendications, plutôt que de faire ce qui était nécessaire pour continuer à faire partie de Slipknot. Nous aurions préféré qu’il ne prenne pas le chemin qu’il a pris mais le changement est une partie nécessaire de la vie".