Hatebreed accusé de recevoir de l'argent de Joe Biden!

Infos metalcore de Hatebreed & Jamey Jasta à la radio

 Le chanteur du groupe de metalcore états-unien Hatebreed, Jamey Jasta a été accusé par un fan d'avoir reçu de l'argent de la campagne de l'ancien vice-président des USA et candidat Démocrate pour les élections présidentielles de 2020, face au président sortant Donald Trump, Joe Biden!
 Parce qu'il était apparemment obligé de visionner une publicité pour le candidat démocrate présumé à la présidence Joe Biden, chaque fois qu’il aurait essayé de regarder une vidéo de Hatebreed sur YouTube, le fan en question a posté sur Twitter le message suivant: "Mec, à chaque fois que j’essaie de regarder une vidéo de Hatebreed, j’ai une vidéo de Biden. C’est triste de savoir que tu es un mouton, tu viens de perdre un fan, et tu en perdras d’autres".
 
 Le frontman a de son côté publié: "Je pense que des messages comme celui-ci expliquent pourquoi j’ai le sentiment que les réseaux sociaux sont pour la plupart stupides et ne font que rendre les gens plus bêtes. Cet idiot pense que je choisis quelles pubs YouTube passent sur notre label! Je n’aime presque aucun politicien. Les deux partis sont largement corrompus et les super riches s’enrichissent encore plus!".
 Riki Rachtman, ancien animateur de l’émission Headbangers Ball sur MTV, a commenté le tweet de Jamey en blaguant: "Cher @jameyjasta, chaque fois que je regarde une vidéo de @Hatebreed, je reçois une publicité pour Prilosec. Comment osez-vous supposer que je souffre de brûlures d’estomac ou que j’ai peut-être un peu de gaz? Bien que cela soit correct, je suis offensé par cette publicité! Je blâme @waynelozinak [le guitariste de Hatebreed] pour cela!".
 Peu de temps après, Lozinak lui-même a pris part à l'échange, en rendant la pareille: "Tu m’as eu Riki! En fait, j’ai choisi TOUTES les annonces présentes avant nos vidéos! Je sais exactement qui les regarde et comment les cibler. Attendez de voir la prochaine publicité qui apparaîtra pour vous… @LeaVendetta, vous pourrez me remercier plus tard!".