Bad Wolves: Les dirigeants utilisent la pandémie pour imposer la tyrannie et l’oppression sur le peuple!"

News heavy metal de Bad Wolves et Tommy Vext à la webradio Infos Covid-19 Coronavirus

 Le chanteur du groupe de heavy metal californien Bad Wolves, Tommy Vext pointe du doigt les responsables politiques en déclarant que certains gouverneurs ont exercé une forte autorité sur la manière de répondre à la pandémie de coronavirus, simplement par mépris pour le président des États-Unis, Donald Trump.
 Le frontman a exprimé chez Andy Hall de la radio Lazer 103.3 de Des Moines en Iowa: "Je pense que la pandémie de coronavirus a été politiquement détournée et je pense que certains gouverneurs avec certaines tendances politiques continuent de prolonger un ordre de confinement qui d’un point de vue mondial, est scientifiquement discutable! Je pense qu’il était intelligent pour nous de faire ce que nous avons fait en tant que communauté et en tant que peuple dans son ensemble pour nous assurer que nous répondions à ce que nous pensions qu’il allait arriver. Mais à mesure que les données continuent de sortir, vous commencez à voir la vérité. Je pense que c’était très exagéré et je pense que, par conséquent, il y a beaucoup de dirigeants politiques qui aimeraient voir un changement de régime avec la présidence et je pense qu’ils utilisent l’ordre de confinement comme un moyen d’imposer la tyrannie et l’oppression sur les gens du peuple qui n’en veulent pas. J’ai attiré beaucoup de controverses en m’exprimant ouvertement à ce sujet. J’ai des amis qui sont des acteurs et des artistes qui eux, sont réduits au silence! Les scientifiques et les médecins n’ont pas le droit d’en parler. S’ils en parlent sur YouTube, ils sont supprimés. Pour moi, c’est beaucoup de signaux d’alerte! Et puis vous voyez que les services de police de différentes villes refusent en quelque sorte d’enfermer d’innocents propriétaires d’entreprises pour avoir simplement repris le travail. Je pense que le peuple en a assez qu’on lui dise quoi faire et que nos vies sont en danger quand les chiffres ne sont pas là. Nous avons 39 millions de personnes en Californie et que 3000 décès dus au coronavirus".
 
 Le vocaliste a également parlé du PDG de Tesla, Elon Musk, qui a menacé de déplacer sa société hors de Californie parce que le comté d’Alameda ne permettrait pas à son usine de reprendre la fabrication et que quelques jours plus tard, les autorités sanitaires du comté ont approuvé les plans de réouverture de sa manufacture! Puis le doutes concernant les chiffres officiels: "Je suis de New York. 18 personnes que je connais personnellement, y compris des membres de ma famille et des amis avec lesquels j’ai grandi, ont été testées positives au virus. Six d’entre elles présentaient des symptômes ; les 12 autres n’avaient rien! Un seul de mes amis a été malade pendant 14 jours ; il était très malade. Tous les autres ont été malades pendant 48 heures et un autre a été malade pendant cinq jours. J’ai un copain qui est mort de leucémie à New York. Il se battait contre cette maladie depuis longtemps et ils ont jugé que sa mort était due au COVID-19! […] C’est une période très bizarre et il est difficile d’obtenir de vraies informations parce que les grands médias disent que tout le reste n’est que fake news mais ils se font eux mêmes, constamment prendre en train de truquer les infos. C’est vraiment une période très étrange et je pense que les gens commencent à se réveiller! Je pense que nous devons regarder ce qui se passe vraiment, exiger des réponses et demander des comptes! Je pense qu’il devrait y avoir une demande de responsabilité de toutes parts".