Foo Fighters: Quand Grohl s’était senti humilié par Bruce Springsteen!

Info rock de Dave Grohl à la radio musique news

 Dans un récent article qu'il a publié chez The Atlantic, le chanteur et guitariste Dave Grohl a parlé de sa nervosité lorsqu’on lui a dit que Bruce Springsteen était là, dans le public lors du concert de son groupe de rock Foo Fighters, suivi d'un sentiment d’humiliation dévastatrice lorsqu’il a réalisé que le Boss s'était surtout déplacé pour voir leur première partie!
 L'ex-batteur de Nirvana a écrit: "Un soir, avant un spectacle des Foo Fighters à Vancouver, mon directeur de tournée m’a averti que le Boss lui-même, Bruce Springsteen, était présent! Paralysé par la peur, je me suis demandé comment je pourrais me produire devant ce showman légendaire, célèbre pour ses concerts épiques qui durent quatre heures! Je ne pourrais sûrement jamais être à la hauteur de ses grandes espérances! Il s’est avéré qu’il était là pour voir la première partie, ce qui m’a fait ressentir une humiliation dévastatrice mais j’étais tiré d’affaire! Nous avons bavardé brièvement avant le concert et cela m’a rappelé une fois de plus non seulement l’être humain derrière chaque super-héros, mais aussi la raison pour laquelle des millions de personnes s’identifient à lui. Il est authentique. Et trois heures plus tard, alors que j’étais assis sur un banc de vestiaire en train de me remettre du spectacle, trempé de ma propre sueur, on a frappé à la porte. Bruce voulait me saluer! Étant resté sur place pour notre spectacle, à ma grande surprise, il nous a très généreusement remerciés et a commenté notre performance, en particulier le rapport que nous semblons avoir avec notre public, quelque chose qu’il a manifestement très bien ressenti. Lorsqu’on lui a demandé d’où il avait regardé le spectacle, il a répondu qu’il s’était tenu dans la foule, comme tout le monde! Bien sûr, il cherchait aussi ce lien". C'était quelques jours plus tard, que le frontman a reçu une lettre manuscrite de Springsteen dans laquelle il expliquait cela très clairement: "Quand tu regardes le public, tu dois te voir en eux, tout comme ils doivent se voir en toi!".
 Grohl a conclu son texte en disant qu’il avait toujours eu la meilleure place dans la salle pendant ses 25 ans de carrière avec Foo Fighters, expliquant: "Je vous vois. Je vous vois appuyés contre les barrières froides à l’avant. Je vous vois faire semblant de jouer de la batterie sur vos chansons préférées au fond. Je vous vois soulevés au-dessus de la foule et portés sur la scène pour un glorieux plongeon. Je vois vos pancartes faites maison et vos T-shirts vintage. J’entends vos rires et vos cris et je vois vos larmes! Je vous ai vu bailler (oui, vous), et je vous ai vu vous évanouir ivre sur votre siège. Je vous ai vu dans des vents de la force d’un ouragan, sous une chaleur de 100 degrés Fahrenheit, sous des températures inférieures à zéro. J’ai même vu certains d’entre vous grandir et devenir parents, maintenant les écouteurs de protection Day-Glo de vos enfants rebondissent sur vos épaules. Chaque soir, quand je dis à notre éclairagiste d’allumer les lumières, je le fais parce que j’ai besoin que la pièce se rétrécisse pour pouvoir vous rejoindre sous la lumière fluorescente".