Myles Kennedy: "Certaines personnes trouvent un grand réconfort dans la religion… J’aimerais encore pouvoir faire pareil"

Info rock de Myles Kennedy à la webradio

 Dans une récente interview parue dans le N°223 du magazine Metal Hammer, le chanteur et guitariste du groupe de rock Alter Bridge, Myles Kennedy a parlé de sa vie, de la leçon la plus importante qu’il a tirée de sa carrière de musicien et aussi de son attitude ambivalente à l’égard de la religion:
 "Je pense que ça vient de ma jeunesse. C’est probablement à cause de la façon dont les choses se sont déroulées quand j’ai perdu mon père, la manière dont ça s’est passé. Au final, il est mort parce qu’il croyait qu’il serait guéri par Dieu et il n’a pas vu de médecin! C’est une chose avec laquelle je me suis battu pendant de nombreuses années, et ça m’a laissé avec beaucoup de questions sans réponse! Je faisais toujours partie d’un foyer chrétien, car ma mère avait épousé un pasteur, mais au fil des ans, j’ai réalisé que ce n’était tout simplement pas la vérité pour moi. Certaines personnes trouvent un grand réconfort dans la religion, et c’est très bien. J’aimerais encore pouvoir faire pareil! L’industrie de la musique est brutale et il y a un certain nombre de mauvaises personnes, alors j’ai appris à rester sur mes gardes, à être un peu plus dur et à être un peu plus intelligent dans la rue! Je viens d’une petite ville, donc il y avait des compétences que je n’avais pas développées quand je suis entré dans le métier et j’ai fait des erreurs, mais il suffit juste de se faire pousser une paire... et c’est réglé! [rires]".
 Pour info, le combo états-unien qui a sorti son dernier album "Walk The Sky" le 18 octobre 2019 via Napalm Records, a récemment reporté sa tournée américaine en raison de la pandémie de Coronavirus.