Van Halen avait pointé une arme sur le leader de Limp Bizkit!

Info hard rock et rap metal d'Eddie Van Halen & Limp Bizkit à la radio

 Dans son nouveau livre, le réalisateur Andrew Bennett a parlé d’une jam session amicale entre Eddie Van Halen et le groupe de rap metal Limp Bizkit qui se serait terminée d’une manière insolite! L’incident aurait eu lieu en 2001, et le guitariste de heavy metal aurait fini par pointer une arme sur la tête de Fred Durst, le chanteur de Limp Bizkit, afin de récupérer son matos.
 En effet, dans son ouvrage intitulé "Eruption in the Canyon: 212 Days & Nights With the Genius of Eddie Van Halen", le réalisateur présente des images et des anecdotes de la période qu’il a passée aux côtés des musiciens de Van Halen, dans leur studio, entre 2004 et 2007. Le combo n’était pas satisfait du travail d’Andrew, ce qui a mené à un litige sur la propriété du film et puis l’histoire s’est terminée au tribunal en 2018.
 L’incident avec Fred Durst aurait eu lieu après que le guitariste Wes Borland a quitté Limp Bizkit. À cette époque, le groupe essayait d’organiser des auditions pour trouver un remplaçant. Le rappeur et Eddie Van Halen se sont rencontrés lors d’une fête, où quand un cadre de leur label a suggéré: "Vous devriez travailler ensemble!", Fred Durst aurait répondu: "Ce serait hilarant! Le plus grand guitariste de tous les temps dans le pire groupe de tous les temps!". Cependant, le gratteux légendaire était partant, et il aurait acquiescé en aclamant: "On s’en fout, on va juste s’éclater!".
 
 La session promise s’est du coup déroulée dans une maison de Beverly Hills. Eddie, qui n’est pas un fan de marijuana, est parti brusquement après que des gens ont commencé à en fumer dans la même pièce que lui, laissant là ses guitares, ses amplis et d’autres équipements. Selon Andrew Bennett, le guitariste aurait décrit le jam comme étant ridicule, se sentant comme un érudit parmi des enfants de maternelle!
 Le lendemain, le guitar hero a contacté Durst pour récupérer ses biens. Encore bouleversé par cette expérience et, n’ayant pas eu de nouvelles de Fred Durst après 24 heures, il a décidé de prendre les choses en main d'après Andrew Bennett qui a expliqué: "Un jour, Eddie a acheté un véhicule d’assaut lors d’une vente aux enchères militaire. Il a plein d’armes à l’arrière et ce n’est pas légal! Eddie a conduit ce véhicule d’assaut à travers tout L.A. jusqu’à Beverly Hills, puis s’est garé et l’a laissé en marche sur la pelouse de la maison où Limp Bizkit répétait. Il en est sorti sans chemise, les cheveux en chignon, en mode samouraï, son jean tenu par une corde, ses bottes de combat maintenues par du ruban adhésif et il avait une arme à la main". Andrew se met à imiter Eddie: "Ce connard a répondu à la porte. J’ai mis mon flingue sur son putain de chapeau rouge et j’ai dit 'Où sont mes merdes, enfoiré? Ce putain de type s’est juste tourné vers un de ses employés et a commencé à lui crier dessus pour qu’il aille chercher mes merdes…' Eddie Van Halen se tenait sur la pelouse, en plein jour, une cigarette à la bouche et une arme à la main pointée sur Fred Durst, avant de faire des allers-retours dans la ville avec un véhicule d’assaut, pour transporter ses guitares et ses amplis faisant plusieurs voyages vers chez lui…"