Epica sortira un nouvel opus en 2020!

News metal symphonique d'Epica à la webradio rock

 Le guitariste rythmique et vocaliste du groupe de metal symphonique Epica, Mark Jansen a parlé des projets de sa formation néerlandaise.
 Le musicien a déclaré: "Ça s’est bien passé finalement! Il y a 10 ans, nous commencions à peine à faire un peu d’argent avec notre musique. 10 ans plus tard, nous sommes toujours là et nous gagnons notre vie! Nous sommes très chanceux. Nous remercions nos fans, sans eux tout ça serait impossible. Le truc, est de toujours s’imposer de nouveaux défis! Quand il y a un défi, un but à atteindre, quand tout le monde est motivé, ça se fait presque tout seul. Si un jour je sentais que plus personne n’est emballé à l’idée de faire un nouvel album, ce serait le temps d’arrêter. Tant que je sentirais cette motivation, il y aura un futur pour Epica".
 
 Jansen s'est aussi exprimé à propos du nouvel album de sa bande et des changements dans l’industrie musicale en expliquant: "Évidemment, le changement le plus significatif est le téléchargement. Tout a changé et contrairement à de nombreux musiciens, je ne suis pas négatif à propos de ce point. Je dis même à la blague que si le téléchargement n’existait pas, nous serions tous millionnaires. Certaines choses ont changé pour le mieux et la musique est plus accessible que jamais, les compagnies de disque ont moins d’influence sur les groupes qui au final, ont plus de pouvoir sur leur création. Sinon toutes nos nouvelles chansons sont écrites. Les mélodies vocales sont terminées également. En ce moment, je travaille avec Simone sur les paroles. Nous avons fait une sélection des chansons qui apparaîtront sur l’album. C’est un moment à la fois excitant et douloureux. Nous faisons un vote pour faire le choix final. Nous pensons que c’est le meilleur album possible! Reste à voir la réaction des fans. J’ai l’impression que cet album est plus dans la lignée de 'The Quantum Enigma'. Nous allons enregistrer de février à mai et à la fin de l’été prochain et nous allons le sortir".