U2 son chanteur Bono épinglé par les Paradise Papers!

Bono RADIO NEWS ROCK MAROC

 Selon le journal The Guardian, le célèbre chanteur du groupe de rock irlandais U2 se serait servi d'une entreprise maltaise pour monter des astuces fiscales et faire des investissements en Lituanie!
 Dix-huit mois après les Panama Papers portant sur la fraude fiscale, le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), qui regroupe 96 médias de 67 pays, a commencé dimanche à dévoiler sa nouvelle enquête après un an de travail basé sur la fuite de 13,5 millions de documents financiers, provenant notamment du cabinet international d'avocats Appleby, basé aux Bermudes.
 Le nouveau dossier "Paradise Papers" a ainsi mis en lumière des nouvelles pratiques d'optimisation      fiscale à l'échelle mondiale. Parmi les personnes mises en cause par ces documents, des personnalités connues dans le monde entier, comme la reine Elizabeth, le champion de Formule 1 Lewis Hamilton, mais aussi notre cher rockeur à lunettes Bono!
 D'après le quotidien britanique, le leader emblématique du groupe U2, connu notamment pour son engagement humanitaire, aurait investi dans une entreprise basée sur l'île de Malte pour acheter des parts d'un centre commercial à Utena, en Lituanie. Le vocaliste aurait ainsi bénéficié d'une taxe sur les profits réalisés par les entreprises extrêmement faible (5 %), ce qui fait de l'île une destination très prisée des grandes fortunes.
 À la suite de ces révélations, un porte-parole du gang a fait valoir que la rock-star était un "investisseur passif et minoritaire" au sein de l'entreprise maltaise, liquidée volontairement il y a deux ans et a expliqué qu'en 2015, le frontman avait dénoncé la "fortune" que U2 devait payer aux impôts et défendu les "arrangements fiscaux" mis en place par sa propre formation.
Selon les Paradise Papers, et pour rester dans le monde artistique, la chanteuse Madonna aurait quant à elle, investi dans une société de fournitures médicales et l'actrice de "Pirate des Caraïbes", Keira Knightley, dans une société immobilière sur l'île de Jersey.
 Plus grave encore, la reine d'Angleterre, des proches de Donald Trump et de Trudeau sont aussi parmi les clients mais pour l'instant, le secrétaire américain au Commerce, les services de la reine d'Angleterre ou encore des ministres brésiliens et russes également impliqués par les Paradise Papers ont mis en avant la légalité de leurs investissements!
 Restez à l'écoute de votre radio marocaine car des révélations plus précises devraient être faites dans les jours qui viennent, sur ces opérations d'optimisation fiscale et ces techniques douteuses qui sont toutefois décriées partout dans le monde et que le grand public dont on fait partie, y voit juste un moyen d'échapper aux impôts tout en faisant de très gros bénéfices!

Écrire commentaire

Commentaires : 0