Nirvana 10 anecdotes pour le 25ème anniversaire de "Nevermind".

 Il y a 25 ans, le légendaire groupe de grunge états-unien Nirvana sortait son second album, "Nevermind" sans se douter qu’avec celui-ci, le trio originaire de Seattle allait changer l’histoire du rock!
 
 C'est vers la fin septembre / début octobre 1991, qu'un disque allait bouleverser le monde de la musique. En quelques mois, et grâce aux radios libres et à la chaine musicale MTV, "Nevermind" va devenir la bande-son de toute une génération.
 
 "'Nevermind' est arrivé exactement au bon moment! C’était une musique faite par et pour un tout nouveau groupe de gens qui avaient été négligés, ignorés, traités avec condescendance", explique le biographe du groupe Michael Azerrad dans le livre "Come As You Are: The Story Of Nirvana". La génération X a trouvé son leader. Lorsque l’album paraît, le gang n’est encore qu’un petit groupe de la mouvance plus ou moins punk rock, son premier opus, "Bleach", publié sur le label indépendant Sub Pop, étant resté assez confidentiel. Alors que 40 000 exemplaires avaient été initialement pressés, 1 million de copies s’écoulent en 6 semaines. La maison de disques est même obligée de retarder d’autres sorties pour que ses usines puissent faire face à la demande.
 
 Vendu à 30 millions d’exemplaires, la galette au  bébé nageur marquera le début du succès planétaire de Nirvana, autant qu’il amorcera la lente et irréversible descente aux enfers de son chanteur et guitariste. Kurt Cobain se sent prisonnier de cette immense et soudaine notoriété et supporte mal d’être l’une des cibles favorites des tabloïds. Le leader se dit écœuré de compter parmi son public des fans de hard-rock, dont les valeurs machistes et l’attitude commerciale sont à l’opposé de ce qu’il défend. Mais il souffre aussi d’être rejeté par la communauté punk rock pour qui le succès est synonyme de compromission. Même si les fans purs et durs préfèrent "Bleach" et "In Utero", 2 sorties à la production plus rêche et donc plus proche de la vision globale artistique de Kurt Cobain, "Nevermind" est et restera à jamais un grand album. Et ce n’est pas près de changer… car voici 10 anecdotes qui ont également contribué à ce que "Nevermind" devienne un peu plus encore un album de légende:

Nevermind RADIO ROCK MAROC

• Après le succès de l’album, Axl Rose, chanteur des Guns N'Roses a tenu personnellement à inviter Nirvana à faire la première partie de son groupe. Kurt Cobain a décliné l’offre en disant ce qu’il pensait des membres du groupe: "Ils n’ont vraiment aucun talent! Et ils écrivent de la musique de merde!".
 
• Malgré le succès de l’album, Kurt Cobain n’a jamais vraiment apprécié le mix final. Il a même affirmé que la production de "Nevermind" ressemble plus à un disque de Mötley Crüe qu’à un disque de punk rock. Sans pitié!
 
• Après avoir enregistré l’album à Los Angeles au printemps 1991, Kurt Cobain a voulu regagner son appartement à Olympia dans l’état de Washington. En voyant ses affaires sur le trottoir, il a compris qu’il avait été expulsé de son logis. Il a alors passé la nuit dans sa voiture!
 
• Le lancement de "Nevermind" a eu lieu dans un petit club de Seattle, le Re-bar. L’ambiance a vite dégénéré quand les membres du groupe sont arrivés éméchés au party. La fête s’est vite transformée en une immense bataille de nourriture initiée par le trio encore peu connu à l’époque.
 
• Le titre original de "Nevermind" était "Sheep". Quelques titres de chanson sur l’album ont été modifiés avant leur version définitive. "Breed", par exemple, se nommait d’ailleurs "Immodium" et "Stay Away" se nommait "Pay To Play" à l’origine.
 
• Six mois après la parution de l’album, Kurt Cobain a réclamé une plus grande part des revenus liés aux droits d’auteurs. le batteur Dave Grohl et le bassiste Krist Novoselic auraient alors menacé de quitter le groupe!
 
• Dave Grohl a rejoint Nirvana tout juste avant l’enregistrement de l’album. Sur le morceau "Polly", le producteur Butch Vig a gardé la piste de cymbale effectuée par l’ancien batteur Chad Channing.
 
• Kurt Cobain refusait de doubler sa propre voix durant l’enregistrement. Butch Vig, le producteur, lui a rappelé que John Lennon lui-même avait fréquemment eu recours à cette technique. Le chanteur a finalement doublé presque toutes les chansons de l’album.
 
• Kurt Cobain a eu l’idée de la pochette en regardant un reportage sur les accouchements dans l’eau. Des employés de Geffen, la maison de disques, ont voulu cacher le pénis du garçon sur la photo pour éviter la controverse. Le frontman du trio a alors affirmé que son seul compromis serait de poser un avertissement: "Si cela vous choque, vous devez être un pédophile en puissance".
 
• Alors que Nirvana connaissait une ascension fulgurante après la sortie de "Nevermind" les membres de Metallica ont fait parvenir au trio un message par fax: "Nous aimons beaucoup Nirvana! 'Nevermind' est le meilleur album de l’année! Nous devrions nous rencontrer bientôt, Metallica. P.S: Lars déteste le groupe".

Écrire commentaire

Commentaires : 0