mer.

14

sept.

2016

Le Hellfest festival en bande dessinée metal.

Welcome to Hell(fest) bande dessinée à la radio

 "Welcome to Hell(fest)" est une exploration en milieu hostile. Comme si Bear Grylls s’était aventuré dans une contrée rurale peuplée de chevelus à barbe et de vestes à patchs. Cette bande dessinée, parue en ce mois de septembre 2016, c’est du Man vs Metal ou le récit de l’édition 2015 de l’un des plus grands festivals de l’été.
 
 Le joyeux bordel commence dès la préface, ce petit morceau de texte introductif souvent aussi utile que le bouton lu et approuvé d’une liste de conditions d’utilisation. Mais l'introduction est ici commise par Fef & Slo, les deux auteurs à l’origine de "MetalManiaX", autre BD traitant de la meilleure musique du monde. Les deux metalleux accusent ceux de "Welcome to Hell(fest)" d’empiéter sur leurs plates bandes. Le ton est lancé, il sera joyeux et sarcastique.
 
 Après un premier volume en 2015, Johann Guyot et Sofie von Kelen sont donc retournés à Clisson, petite bourgade de 6 600 habitants située en Loire-Atlantique qui accueille 150 000 mélomanes sur trois jours. Parmi ces festivaliers, les auteurs font signer le premier tome de "Welcome to Hell(fest)" et en profitent pour récupérer de la matière pour le second.
 
 Les soixante pages de cet ouvrage racontent l'édition 2015 du Hellfest, en anecdotes, à l'exemple des quantités industrielles de boissons ingurgitées à la fierté coupable de ne pas faire la queue grâce aux pass VIP... Des moments de nostalgies aussi, lorsque l'artiste Johann Guyot croque un Lemmy Kilmister promenant sa moustache de biker dans les allées de ce qui sera son dernier Hellfest! En plusieurs dessins, on voit le leader du légendaire groupe de hard rock britanique Motörhead, jouant, insultant ou réglant lui même son ampli de basse sur scène! Les dessins sont typés croquis, comme dessinés en plein festival, entre un circle pit et un passage au bar. Sofie von Kelen, journaliste, distille en courts articles des infos sur les groupes évoqués: Scorpions, Mayhem...
 
 Ce livre du rayon neuvième art, qui ne vous coûtera que 10 €, a surtout l’audace de poser les vraies questions qui fâchent: "Comment Alice Cooper fait-il pour se changer entre chaque morceau?", "Judas Priest va-t-il jouer 'Painkiller'?".

Autres news de la radio sur les bandes dessinées metal:

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Julie Wormette (mercredi, 14 septembre 2016 10:07)

    bonjour svp où peut on acheter cette BD pas chère ?

  • #2

    Annie Maux (mercredi, 14 septembre 2016 16:09)

    vous pouvez l'acheter sur amazon comme pour le premier volume