Donald Trump boycotté par les musiciens rock engagés!

Donald Trump RADIO ROCK MOROCCO

 Enfin on a trouvé celui qui surpassera en impopularité les deux George Bush et Richard Nixon! Il y a quelques jours, la chanteuse anglaise Adele avait demandé au politicien Donald Trump de ne plus utiliser ses chansons lors de ses meetings et malgré la requête de l’artiste, le candidat républicain à la présidence des États-Unis continue et sans scrupule, de diffuser ses morceaux!
 Adele avait fait officiellement cette demande, afin de ne pas être assimilée à toute sorte de soutien envers l’homme politique qu’elle méprise! Lors d’un rassemblement dans le New Hampshire, le candidat Républicain avait fait son entrée sur le morceau "Rolling In The Deep"! Donald Trump s’est amusé à utiliser les paroles de ses chansons afin de promouvoir sa campagne. Lors d’un discours sur l’avenir des USA, il avait utilisé les paroles du titre "Skyfall" pendant un meeting au mois de Novembre dans l’état de l'Ohio: "When it crumbles, We will stand tall, And face it all, together". Traduction: "Lorsqu’il s’émiettera, nous resterons debout et y ferons face ensemble".
 Malgré les avertissements de la musicienne britannique, les deux morceaux ont été entendus lors de son meeting dans la ville de Little Rock en Arkansas, mercredi dernier! L’homme d'affaires antipathique, dont la grosse gueule est toujours grande ouverte, a déclaré au journal The Independent que: "La chanteuse Adele n’a pas à donner la permission pour que ses musiques soient utilisées dans n’importe quelle campagne politique"!
 Pour rappel, le milliardaire s’est déjà mis un bon nombre d’artistes rock engagés à dos: Neil Young, Aerosmith, Bruce Springsteen ou encore R.E.M avaient protesté contre l’utilisation de leurs chansons lors de meetings organisés par le clown républicains!

D'autres news politiques sur votre radio rock et metal :

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Jamel Inc. (samedi, 06 février 2016 11:47)

    Kirk Hammett de Metallica a aussi détesté quand ce malade du coeur s'était pris aux latinos des USA !