Blink 182 remplace son leader Tom Delonge!

Blink 182 - RADIO PUNK ROCK MAROC

 On est pas prêt de revoir le Blink originel et rien ne va plus chez Blink 182! Alors qu'on croyait le trio punk rock états-unien en studio pour le successeur de "Neighborhoods", Mark Hoppus et Travis Barker ont révélé au magazine Rolling Stone que Tom Delonge n'était plus dans le groupe! Ils ont confirmé leur split avec "l'irrespectueux et ingrat" chanteur guitariste. Mais comme Blink souhaite participer au Musink Tattoo and Music Festival que co-organise Travis Barker en Mars et qu'il aimerait enregistrer de nouveaux morceaux, Matt Skiba d'Alkaline Trio a été appelé à la rescousse!
 Tom Delonge n'a pas attendu longtemps pour réagir via instagram et affirmer: "Je n'ai pas quitté le groupe. La vérité est que j'ai d'autres engagements qui font que je ne suis pas disponible cette année. J'aime Blink 182 et je ne le quitte pas".
 Pour Rolling Stone, Mark Hoppus et Travis Barker ont voulu offrir leur version de l'histoire: "Ces deux dernières années, nous avons été à la recherche d'un label avec lequel passait un deal" raconte Mark Hoppus. "Il y a quelques mois, Travis nous a demandés si l'on serait prêt à jouer dans un festival qu'il co-organise. On a dit 'Pas de problème'. Fin décembre, on a finalisé le contrat avec le label et on a signé le contrat. On a parlé ensemble de ce que l'on voulait pour ce disque, de quels producteurs on voulait, des dates d'enregistrement. Tout cela via des mails. Aucun de nous d'eux n'a parlé en direct à Tom depuis des mois. Mais tout semblait bien se passer. On devait débuter l'enregistrement le 5 janvier. Le 30 décembre, on reçoit un mail du manager de Tom déclarant qu'il n'a aucune envie d'enregistrer et qu'il veut se concentrer sur ses projets non musicaux et qu'il quitte définitivement le groupe. Des échanges de mails ont suivi pour clarifier cette situation, et son manager nous répond 'TOM.IS.OUT'. Exactement comme en 2004 quand il a décidé de prendre un break."
 Barker poursuit de façon plus véhémente: "Il nous en veut d'être honnête. Jusqu'ici, on l'a toujours couvert et défendu... Il est difficile de défendre quelqu'un d'aussi irrespectueux et ingrat. Tu n'as même pas eu les couilles de nous appeler pour nous dire que tu ne voulais pas enregistrer ou continuer avec Blink. Tu as dû demander à ton manager. Tout le monde doit connaître la véritable histoire sur ce qu'il se passe depuis des années".

Écrire commentaire

Commentaires : 0