Exodus un fan emprisonné pour avoir posté des paroles!

Exodus sur la radio thrash du Maroc

 James Evans, un fan du groupe de thrash metal états-unien Exodus résidant dans le Kentucky a été emprisonné pendant huit jours pour avoir posté sur son Facebook, un extrait des lyrics du morceau: "Class Dismissed": "Student bodies lying dead in the halls, a Blood splattered treatise of hate. Class dismissed is my hypothesis, Gun fire ends in debate"!
 Dans une déclaration disponible sur son site officiel , le groupe, en replaçant les paroles du morceau dans leur contexte, la fusillade du lycée de Virginia Tech et le parti pris créatif, de point de vue du tireur, affirme son soutien au fan James Evans:
 "Si on commence à réagir excessivement à des choses telles que les paroles de n'importe quel groupe, Exodus inclus, et que l'on commence à arrêter des gens, alors on s'enfonce dans la paranoïa et on est en bonne voie de devenir une société Orwellienne".

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    kafé (jeudi, 18 septembre 2014 11:18)

    Exodus, faudrait qu'ils atterrissent un peu : la société orwellienne nous sommes dedans depuis un bon moment déja.