Amusez-vous avec les pires artistes de tous les temps! ☻

Bob dit l'âne

•ANIMAL COLLECTIVE: Le groupe le moins impliqué de toute l'Histoire de la musique. Si leurs familles se faisaient violer et massacrer, ils iraient trouver les malfaiteurs et leur diraient droit dans les yeux: «On va aller manger des cheesecakes. Sans vous.».
•APHEX TWIN: Tu pourras bien faire décoller tous les putains de ballons que tu veux, mon gars, ta musique me donnera toujours autant l'impression de voir un fan de Radiohead en train de faire tout son possible pour me prouver qu'il a un cul. En plus, tu as piqué un titre à Kanye West. Impardonnable.
•ASSASSIN: Vous avez tué qui au juste depuis 30 ans? À part le compte en banque de vos parents?
•BEACH BOYS: Musique pour « amoureux du vinyle » fantasmant sur le surf enregistrée par des types qui sont soit handicapés mentaux, soit morts, soit de droite et qui n'ont jamais fait de surf de leur vie.
•BEASTIE BOYS: Gosses de riches blancs qui ont saccagé la contre-culture noire pour en faire, dans l'ordre : une fanfaronnade à base de bites en plastique, une réflexion lourdingue sur le fait qu'ils étaient des gosses de riches blancs ayant pillé la contre-culture noire, du jazz, le disque préféré de toutes les associations d'étudiants du Système Solaire, une prise de position sympa en faveur du Népal, une lettre d'amour à LEUR ville et un truc dont personne n'a rien eu à foutre. Franchement, admettez-le : si ces mecs se formaient là tout de suite, vous leurs pisseriez à la gueule.
•THE BEATLES: Boys-band dirigé par un type qui cognait sa femme, proposant un large assortiment de morceaux aux paroles composées par un enfant de 3 ans, type « Hello, Goodbye », « She Loves You » et « I Want to Hold Your Hand ».
•BECK: L'équivalent musical d'un fedora porté par un étudiant ayant raté son DEUG médiation culturelle et communication trois fois de suite.
•BEYONCÉ: Si on met de côté la B.O. de Bodyguard et 2-3 singles avec Aphrodite's Child, la carrière de Beyoncé, c'est quand même juste que 3 kilos de cheveux et une bouffonne trop contente d'avoir été retenue pour la chorale du lycée.
•BJÖRK: Mais tu fais quoi au juste, meuf ? T'essaies de couper le moteur d'une caisse avec ta voix ?
•BLACK FLAG: Groupe monté de toutes pièces par des hommes d'affaire californiens dans le but de lancer le business du détatouage au laser 20 ans plus tard.
•BLACK SABBATH: La plupart des gens peuvent vous citer le nom de tous les animaux dont Ozzy Osbourne a arraché la tête avec ses dents. Ils sont en revanche incapables de vous citer le moindre morceau de Black Sabbath.
•BLONDIE: Le « moment fort » de Rock En Seine.
•BOOBA: Ce mec était OK jusqu’à l’invention de Deezer. Depuis, chaque week-end, sa fanbase fait chier la France entière en se faisant des signes de gang ironiques en chantant TOUTES SES PAROLES très fort par-dessus ses morceaux, et lorsqu’ils vous renversent de la bière dessus – ce qui arrive 100% des fois sur 100 – ILS S’EXCUSENT IMMÉDIATEMENT. Après, ils vous parlent de leurs problèmes et de leur petite copine, ils foutent un Rolling Stones puis un truc de merde genre Metronomy, puis ils DISPARAISSENT EN TOURBILLONANT et quand vous les revoyez le lundi matin, ils sont en train d’étudier au CELSA.
•DAVID BOWIE: Étudiant en arts dramatiques sur-coké pistonné par Brian Eno. Aurait mérité une carrière de vendeur suppléant chez Zara. En Espagne. Le dimanche.
•JACQUES BREL: Tu sais ce qu'il y a en trop chez toi ? Ton prénom.
•BRIGHT EYES/DEATH CAB FOR CUTIE: Ouais les gars, on sait. Vous vous êtes fait larguer.
•KATE BUSH: Tu devrais essayer de reprendre ton souffle avant de chanter, comme ça, juste une fois, pour voir ce que ça donne.
•JOHNNY CASH: Vous savez comment Johnny Cash s'est fait circoncire ? En donnant un coup de poing à sa soeur. Bon ok, il a pas chanté que des trucs sur le fait de picoler et de baiser avec les membres de sa famille, il a aussi repris Nine Inch Nails. Sur les conseils du clodo qui a lancé les Beastie Boys. 20/20, Johnny.
•THE CHEMICAL BROTHERS: Cette musique serait parfaite si tout le monde portait des lunettes de soleil extrêmement fines à verres jaunes, se déplaçait dans des véhicules volants hydro-propulsés et passait ses journées à taper hyper vite sur son clavier pour trouver le code d'accès de l'ordinateur central du Pentagone. Le souci, c’est que personne ne vit ni dans le jeu Wipeout 2097, ni dans un film avec Sandra Bullock.
•CHRISTOPHE: Merci pour tout, Pierrot L'Angoisse, on avait à peu près autant besoin de tes conneries que d'une Danette parfum diarrhée.
•THE CLASH: Équivalent anglais des Forbans, mais de gauche et avec un peu plus de dents pourries et de reggae.
•ELVIS COSTELLO: Un type raciste et imbu de lui même qui a par la suite été accepté par le grand public en se comportant comme un parfait opportuniste. Rien d'étonnant, au final, à ce qu'il ait servi de modèle à tous les hipsters de la planète.
•CRASS: HEY EINSTEIN, QUAND TU VENDS PLUS DE PATCHES QUE DE DISQUES, C'EST GÉNÉRALEMENT QU'IL Y A UN PROBLÈME !
•ERIC CLAPTON: Homme blanc découvre guitare. Homme blanc aimer guitare. Guitare miam-miam. Disques de merde à gogo.
•THE CURE: Groupe spécialisé dans les morceaux sur le thème de la tristesse, du désarroi et de la pluie, chantés par un type qui ressemble, de fait, à un gros bébé mouillé.
•DAFT PUNK: Contrairement à ce que leur nom indique, Daft Punk ne sont pas des punks. Ce sont juste les gros débiles qui ont inventé l'EDM.
•ETIENNE DAHO: Groupe préféré de Pascale Clark.
•DARKTHRONE: Les fils à maman du black metal. Même pas foutus de brûler une église. Tarlouzes.
•DEAD KENNEDYS: Les chansons de Jello Biafra ont à peu près aussi bien vieilli que lui.
•DJ SHADOW: Respect à toi, l'orfèvre des platines, toi qui a popularisé les termes « abstract hip-hop » et « turntablism », pourri un mouvement tout entier à coups de sac à dos et de baggys camouflage et collaboré avec les pires artistes de ton époque, de Massive Attack à Shepard Fairey.
•THE DOORS: Ces mecs ont ouvert une porte magique qu’ils n’ont jamais refermée. Elle donne sur un royaume qui s’appelle la Fête de la musique, où tous les jours sont des nuits bruyantes peuplées exclusivement de groupes de reprise, de lycéens belliqueux et de violeurs.
•DR. DRE: Vous voulez être considéré comme un génie du rap ? Pas compliqué, il vous suffit de sortir un album valable tous les 22 ans (bientôt 23).
•BOB DYLAN: Il y a deux catégories de personnes, celles qui préfèrent le Bob Dylan acoustique, et celles qui soutiennent le Bob Dylan électrique. Ces deux catégories appartiennent à une seule et même famille : LES TOCARDS.
•ELLI & JACNO: Ce qui serait encore plus punk que le punk, ce serait de s'habiller comme un comptable et de ne jamais utiliser de guitares ! Wahou ! Bravo les génies !
•EMINEM: La voix d'une génération d'adolescents blancs n'ayant pas complètement abandonné le projet de baiser leur mère.
•ERIC B & RAKIM: Ça doit lui faire une belle jambe à Rakim d'être considéré comme le meilleur rappeur du tous les temps, vu que son pote Eric Bon-à-rien a rendu tous leurs disques inécoutables depuis 1992.
•JEAN FERRAT: Que la montagne est belle ? Eh ben retourne z'y, communiste !
•THE FLAMING LIPS: Saloperies de mimes. Vous mériteriez qu'on vous balance à l'URSSAF.
•FOO FIGHTERS: Les disques des Foo Fighters vous permettent de vivre, chez vous, sans risque, une expérience unique : ressentir très exactement ce qu'il s'est passé dans la tête de Nagui quand il a appris son transfert sur France Inter. Un mélange inédit d'incrédulité, d'embarras pour son prochain et de clins d'oeil face caméra.
•FUGAZI: Vous savez pourquoi les places de concert de Fugazi coûtaient toujours moins de 7$ ? Parce qu'à 8$, personne ne serait venu voir ces mormons. Le groupe préféré des fans de Minor Threat qui ne font pas de muscu.
•SERGE GAINSBOURG: Acteur de péplums qui aurait mieux fait de le rester.
•LEE GAMBLE: Ouais, ouais, c'est pas mal. Tu peux juste enlever la piste avec les petits hoquets de percussion ? Et puis celle avec le bruit de mouchoir froissé, aussi. Voilà. Tu peux enlever la ligne de claviers aussi ? Ouais je sais, on l'entend presque pas, mais enlève-là quand même. Ah, il y a une petite ligne de basse tout au fond. Tu l'entends ? Enlève-la aussi. Tu peux enlever tout ce qu'il reste de souffle tant qu'on y est ? Ben voilà, c'est parfait comme ça. Tu éteins la lumière en sortant ?
•LAURENT GARNIER: Le maître. La figure séminale. L’original. Le tout premier consommateur de prêt-à-porter Celio jamais recensé.
•MARVIN GAYE: Pour se faire tuer par son père, c'est que ça devait être un sacré connard quand même.
•GREEN DAY: Contrairement à ce qu'affirment les croyances populaires, l’Enfer est en réalité une sorte de spin-off d'Un Jour Sans Fin où vous revivez en boucle une journée de shopping exclusivement consacrée à l'eye-liner et aux couleurs noir et rose, en étant réveillé chaque matin à 6 heures précises par l’intro de « Basket Case ».
•JIMI HENDRIX: Cousin intermittent de Prince qui ne savait jouer que d'un seul instrument.
•IAM: Le groupe qui a fait passer le rap français dans l’âge adulte est aussi le groupe qui a sorti son meilleur album au moment où ses membres avaient 33 ans et pompaient de A à Z des mecs qui en avaient 19, et le seul à avoir bâti sa carrière sur une longue et pénible parabole à propos de Star Wars, l’Égypte ancienne et Marseille, seule ville de France où tous les habitants jouent à la Playstation. À part ça, leur seul morceau décent ressemble à une mauvaise reprise de Earth, Wind & Fire enregistrée par des Marseillais, soit exactement ce que c’est en vérité.
•IGGY POP: Retraité démuni dont l'unique occupation s'est résumé à ôter sa chemise en public. Continue occasionnellement à exhiber son corps intégralement constitué de peau de gland aux passants. Se fait parfois offrir le gîte et un plat chaud par SFR, Dior, Le Bon Coin ou Les Galeries Lafayette.
•IRON MAIDEN: 666, le nombre de la Bête ? Ce serait pas plutôt le nombre de vos fans qui essayent chaque année de perdre leur virginité et qui échouent ?
•MICHAEL JACKSON: Mec. C'est pas si dur de marcher à l'envers.
•JAY Z: Mec, elle joue encore au tennis Steffi Graf ? NON. Alors reste chez toi et occupe-toi autrement s'il te plaît.
•ELTON JOHN: Austin Powers joue du piano. N'importe quoi.
•JANIS JOPLIN: Un kombucha, une roulée, et voilà, je suis comme au paradis à la terrasse de ce petit bar de quartier, sincère, authentique, des images plein la tête, pépouze dans mon sarouel qui sent la poussière et l'oignon.
•JOY DIVISION: Deux millions de connards portent des T-shirts Joy Division chaque jour alors qu'il existe grand maximum deux morceaux valables de Joy Division (et encore). Ça nous fait une moyenne de 1 million de T-shirts par morceau valable. Bien joué, les connards.
•KINDNESS: Musique exclusivement conçue pour être vendue par des attachés de presse et des journalistes spécialisés dans le publi-rédactionnel. N'a pas vocation à être écoutée par un être humain.
•KISS: Vous savez ce qui est pire qu'un gros connard égocentrique ? Quatre gros connards égocentriques. Vous savez ce qui est pire que quatre gros connards égocentriques ? Quatre gros connards égocentriques déguisés en clowns. Vous savez ce qui est pire que quatre gros connards égocentriques déguisés en clowns ? Quatre gros connards égocentriques déguisés en clowns qui font de la musique de merde.
•THE LIBERTINES: L'équivalent musical d'un fedora couvert de gerbe porté par un étudiant ayant raté son DEUG médiation culturelle et communication tellement de fois que l'Université a fini par baisser les bras et lui a laissé installer sa piaule dans le local à produits d'entretien.
•COURTNEY LOVE: Dans une partie de Pyramide, le moyen le plus simple de faire deviner « chanson paillarde ».
•DAVID LYNCH: C'est vraiment la planque d'être David Lynch. Tu colles trois feuilles de papier alu doré au plafond d'un sous-sol miteux, tu files une bûche à une vieille qui traînait dans le coin, tu balances deux-trois petites voix « cabaret-mystère » sur un disque d'electroclash tout pourri, et hop, tu offres des années de pignole à tout un tas de gogos à travers le monde.
•MADONNA: Pauvre Madonna. Pauvre, pauvre Madonna.
•MANO NEGRA: « Paris va crever d'ennui, Paris se meurt aujourd'hui, Paris la nuit c'est fini... » Bien joué Paris ! Tu as réussi à te débarrasser du rock alterno. Allez, maintenant, au tour de la techno.
•BOB MARLEY: Ça fait peut-être un poil trop de posters vendus pour un type dont la seule qualité est d’être un peu moins nul que Jimmy Cliff.
•MC SOLAAR: Pouces levés à ce génie pour avoir essayé de faire croire à 60 millions de personnes que le rap était une forme de poésie genre Rimbaud et l’autre avec son spleen. Pouces baissés aux professeurs de collège et aux intermittents du spectacle pour être les seuls à y avoir cru.
•METALLICA: Oui OK, Metallica sort des disques GÉNIAUX depuis 1996 mais ça ne doit pas vous empêcher d'oublier les MERDES avec lesquelles ils nous ont abreuvé durant les années 80. Et puis c'est quoi ce délire de prendre un nom avec le genre de musique que tu joues dedans ? Vous écouteriez un groupe qui s'appellerait Rappica, vous ?
•MGMT: Seules 200 personnes ont écouté la première démo de « Time to Pretend ». Mais toutes se sont créées un compte chez Urban Outfitters.
•MINOR THREAT: Super les gars, vous avez inventé le sous-genre préféré des types qui ont peur des femmes, mangent du seitan et frappent tout ce qui ne leur ressemble pas. Le punk rock vous remercie.
•MIOSSEC: En breton, Miossec signifie « vieux pull en laine sentant le foutre et la 8.6° ».
•MISFITS: Groupe cliniquement mort depuis une quinzaine d'années, maintenu en vie grâce aux subventions du magasin Le Goëland et de l'association des commerçants de la rue Keller.
•VAN MORRISON: Van Morrison a enregistré Astral Weeks à 23 ans. Vous réalisez un peu ? 23 ans. Généralement, la plupart des gens ne sortent ce genre de merde que passé 40 ans, quand ils ont un divorce sur le dos le fisc au cul.
•MY BLOODY VALENTINE: HEY LES SOURDINGES, ÇA VA, ON VOUS EMMERDE PAS TROP ?
•NEW ORDER: Vous voulez savoir pourquoi la presse va mal ? Parce qu'elle est composée de gens capables de s'enthousiasmer pour l'album de Caribou et des nouvelles aussi pourries que l'arrivée chez Mute (label-mort-vivant maintenu sous perfusion par son backcatalogue) de New Order, groupe dont les deux seuls faits d'armes notables sont d'avoir su survivre à un danseur épileptique casse-burnes et d'avoir congédié sans le faire exprès un des types les plus embarrassants de toute l'Angleterre.
•NOIR DESIR: Ô, sombrero de la merde, n'as-tu donc rien vu venir ?
•NINE INCH NAILS: Le Calogero des cabines à lavements.
•NIRVANA: Vous savez qui avait plus de cervelle que Kurt Cobain? Le mur derrière lui !
•NOFX: Respect éternel à Fat Mike et NOFX. Peu de gens auraient été capables comme eux de transformer un pet en une carrière musicale de 30 ans.
•NTM: Deux potes d'Alain Chabat.
•PAVEMENT: À choisir, vaut encore mieux regarder couler un robinet.
•PEARL JAM: «OoooOOOOhhhWaaaauUUUuuuGGgggHHHHHeeeeEEEEEaaaaaMMMmmmmUUUUuuNn.» Vous venez d'écouter la discographie de Pearl Jam.
•PHOENIX: Hey les génies, pourquoi vous essayez pas de vous immoler, juste pour voir si vous méritez vraiment votre nom ? Ah non, c'est vrai, c'est pas Phénix, c'est Phoenix. Comme la ville des USA jumelée avec Grenoble.
•PINK FLOYD: Astuce : si vous jouez simultanément Dark Side of the Moon et le Bolero de Ravel, ça sonne comme de la grosse merde.
•PIXIES: Le point culminant de la carrière de ce groupe a été de servir de générique de fin à Fight Club, officialisant de fait le mariage des deux plus grosses purges pseudo-subversives du XXème Siècle.
•THE POLICE: Putain, The Police les gars. En pleine période punk en plus. Sérieux, vous auriez pu aussi bien vous appeler La Merde ou On Est Complètement Débiles.
•ELVIS PRESLEY: Un mec mort dans un accident de voiture à 24 ans.
•PRINCE: Leader de l'orchestre de l'émission Nulle Part Ailleurs dans les années 90. A tout piqué à FFF, Juan Rozoff et Maurane.
•PUBLIC ENEMY: Tout ce bordel pour finir avec Obama ? Ça valait bien la peine de monter sur vos grands chevaux, les gars. Nous on a eu Hollande rien qu'avec Maître Gims.
•QUEEN: On a un collègue au bureau qui avale chaque midi une baguette de pain, deux barquettes de taboulé, un plat préparé à réchauffer au micro-ondes, deux pains au chocolat et l'intégralité du contenu d'une bouteille de Badoit Intensément Pétillante (couleur rouge). Le jour où un désaxé mettra une bombe dans l'open space, ce sera celui dont les restes ressembleront le plus à un solo de Brian May.
•RADIOHEAD: Ça va ? Content de vous les bienfaiteurs de l'humanité? Parce que si on vit dans un monde où les parents sont devenus des couilles molles incapables d'éduquer leurs gosses, tout juste bons à se préoccuper du sort de Libé et de la dernière pignole de Ron Morelli, c'est bien à cause de vous et de vos petites ritournelles centre-gauche, tas de merdes.
•RAGE AGAINST THE MACHINE: Est-ce que le cours du pétrole a été revu à la baisse depuis la sortie de leur premier album ? Non. Est-ce que la quantité de groupes de merdes a explosé depuis la sortie de leur premier album ? Oui.
•THE RAMONES: Groupe tellement mort et chiant que c'est à se demander par quel miracle il n'a jamais eu droit à un article chez The Drone.
•OTIS REDDING: Le « meilleur » morceau de ce mec, c'était « Sitting On The Dock Of The Bay » et il a même pas été foutu de le terminer.
•REFUSED: Groupe anti-capitaliste suédois dont l'objectif était de fusionner la musique hardcore avec les études universitaires de troisième cycle. A sorti quelques disques. A eu quelques fans. S'est reformé au festival Coachella contre rémunération. Y'a pas à chier les gars, l'Internationale sera le genre humain.
•R.E.M.: Side-project country de Moby.
•LES RITA MITSOUKO: Ils sont connus pour avoir fait une seule bonne chanson de toute leur carrière. Et cette chanson est totalement naze.
•THE ROLLING STONES: Un jour viendra où une sorte de François Furet de l’Histoire du rock viendra faire éclater la vérité sur cette machine à riffs hétérobeaufs. Ce livre noir des « Stones » abordera entre autres leur non-vision du monde, leur rapport de gros nantis à la défonce et leur amour totalement creepy pour l’harmonica. Au passage, ce serait cool que toutes ces conneries autour du blues passent aussi à la trappe – après tout Lénine était pas tellement moins infernal que Staline.
•RUN DMC: Les inventeurs du rap à papa. Comme les papas, ils sont considérés comme étant vieux, donc cool. Comme les papas, ils sont en vérité un peu nases et fans d'Aerosmith.
•SETH GUEKO: Ce mec est à peu près aussi manouche que Sanseverino.
•THE SEX PISTOLS: Ouaiiiis, chaos, anarchie.
•SMASHING PUMPKINS: Vous avez besoin de combien de raisons exactement ?
•ELLIOTT SMITH: Musique pour gens qui auraient mieux fait d'aller un peu plus souvent en cours d'EPS au collège, ne serait-ce que pour réussir à s'habiller tout seuls sans pigner.
•PATTI SMITH: Rien de plus punk qu'une meuf qui ferait passer Anémone pour Jenna Jameson en train de lire des poèmes de merde sur la scène du CBGB, hein ? Ah et bravo à tout le monde pour avoir acheté sa bio et s'être pavané avec en croyant que ça vous élevait au-dessus de la plèbe alors que ce torchon ferait passer J'Habille Les Oursons - Tome 2 : En Vacances pour l'intégrale de James Joyce.
•THE SMITHS/MORRISSEY: Chansons pour types qui ont besoin d'aide chantées par un type qui a besoin d'aide.
•BRUCE SPRINGSTEEN: Le mec le plus célèbre de tout le New Jersey. Ce qui, techniquement, revient à peu près au même que d'être le mec le plus inspiré de chez Konbini.
•SONIC YOUTH: Groupe de l'ère de la cassette audio. A connu le déclin avec le passage au CD et l'introduction de la touche « Skip », les gens se rendant soudain compte qu'il pouvaient abréger leurs souffrances et passer au morceau suivant. A réussi à boucler une carrière de 30 ans avec une dégaine encore pire que celle des side-projects de Louis Bertignac.
•ROD STEWART: Le saviez-vous ? Rod Stewart est en réalité le résultat d'une expérience au cours de laquelle des scientifiques ont croisé les gènes de Hulk Hogan, d'un cognac bas-de-gamme et de votre oncle craignos.
•THE STROKES: Merci pour votre apport à l'édifice du rock, les gars : The Kooples, Le Bonbon et les hamburgers à 15 euros n'en seraient peut être pas où ils en sont sans vous.
•TALKING HEADS: Hey David Byrne, voilà de quoi démarrer un nouveau couplet plein de poésie et d'absurdité propre à souligner les contradictions de la société moderne : va te faire foutre.
•SÉBASTIEN TELLIER: Un type qui a fait autant pour la variété française que Technikart pour le journalisme d'information.
•JUSTIN TIMBERLAKE: La pop star parfaite. Aucune saveur, aucune personnalité. N'importe qui peut se reconnaître dans ce mec, même un concessionnaire Renault. Seul signe particulier : il pique uniquement la musique de types moins blancs que lui.
•TOOL: Amélie Nothomb fait du metal.
•U2: Les disques de U2 ont été spécialement conçus pour être joués lors d'événements caritatifs au profit des malades atteints d'un syndrome hyper rare qui les oblige à garder leurs lunettes de soleil en toute circonstance.
•UFFIE: Tout ce qui a touché de près ou de loin à Uffie entre 2005 et 2009 est potentiellement vecteur de MST ultra violentes.
•VELVET UNDERGROUND: Vous avez un groupe de merde ? Genre VRAIMENT merdique ? Alors faites-vous passer pour des artistes-bohémiens auprès de 2-3 déchets disposant d'un peu de thune et de quelques relations. Il ne vous reste plus qu'à ramasser la caillasse, à devenir accro à l'héroïne et à influencer toute une génération de connards ! De loin le meilleur canular d'Andy Warhol, le Marcel Béliveau de Manhattan.
•RICARDO VILLALOBOS: Un beau matin, sur les coups de 6h00/6h30, ce type est sorti de la lumière avec un marcel distendu et des solos de saxophones de 17 minutes et il a rendu ses lettres noblesse à la musique électronique. Les lettres M, E, R, D et E.
•TOM WAITS: Ok, cool, tu sais chanter avec des cailloux dans la gorge mais il serait peut être temps que tu trouves un nouveau numéro, non ? Genre « composer des morceaux ».
•THE WHITE STRIPES: Groupe responsable du pire chant de stade jamais composé par un être humain. Formé par deux personnes du sexe opposé à la dégaine assez proche de celle des couples d'agresseurs sexuels dans New York Police Judiciaire.
•STEVIE WONDER / RAY CHARLES: Pas certain que l'Histoire ait besoin de deux aveugles chiants qui jouent du piano. En gros, il y en a un qui craint et l'autre qui craint et qui ne sert à rien. Choisissez celui qui vous arrange.
•WU-TANG CLAN: Suuuuper, des nerds qui se sont inventés plein de super histoires de kung-fu. En plus c'est n'importe quoi, ça existe même pas comme endroit Shaolin.
•THE XX: Ben alors les surdoués ? On essaye de battre un record du monde ? Faudra juste nous préciser lequel, parce qu'entre celui du plus grand nombre de morceaux identiques et celui du seul groupe du Système Solaire capable de faire passer Jane Birkin pour Discharge, on sait plus vraiment là.
•YES: No.
•NEIL YOUNG: Homme libre, toujours tu chériras la mer. Si tu pouvais fermer ta gueule aussi, au passage.
•FRANK ZAPPA: Désolé, Chico, on a rien contre toi et on a même jamais écouté le moindre de tes disques, mais on avait besoin d'un Z et vu ton goût prononcé pour le mauve, on s'est dit que tu pouvais faire l'affaire.
Source Noisey.
On a oublié quelqu'un? N'hésitez pas à nous le signaler dans les commentaires!