Lars Ulrich de Metallica sauvé de la cocaïne par Noel Gallagher.

Lars Ulrich sur la radio marocaine

 Lars Ulrich aborde ses années cocaïne dans une interview accordée à The Daily Mirror en Angleterre. Le batteur du groupe de heavy états-unien Metallica explique que dans les années 90, il n'était pas un fêtard du gabarit de James Hetfield:
 "Par le passé, je finissais saoul bien vite que les autres. Puis j'ai compris qu'avec un peu de cocaïne, je pouvais tenir plus longtemps au lieu de finir écrouler dans un coin trois heures avant la fin de la soirée. J'aimais le caractère social de la coke. J'aimais le danger qui s'en échappait".
 Lars Ulrich commente qu'il a arrêté d'en prendre après avoir lu une interview de Noel Gallagher d'Oasis: "Il y a environ 10 ans, j'ai lu une interview de Noel Gallagher qui déclarait: 'Je viens d'arrêter la cocaïne'. J'ai trouvé cela cool. Cela paraissait tellement frais, honnête et pur. J'adore cette facette si honnête de lui. Je ne suis pas quelqu'un qui devient dépendant. Du coup, je me suis réveillé un jour et j'ai fait assez!".

Écrire commentaire

Commentaires : 0