Glenn Danzig attaque en justice les Misfits sur le merchandising.

Logo Misfits sur la radio marocaine

 Après les anciens et actuels Black Flag, c'est au tour des Misfits de s'étriper. Il ne fait pas toujours bon vieillir quand on est une légende du punk américain! Glenn Danzig attaque en justice son ancien camarade Jerry Only sur les droits du merchandising. Le chanteur accuse le bassiste (de son vrai nom Gerrard Caiafa) d'utiliser le logo du groupe, la fameuse tête de mort, sur des t-shirts, bonnets, sacs, tasses, bikini, chaussures et autres sans son accord depuis 2000. Danzig révèle que Caiafa a même déposé la création à son nom afin de vendre le merchandising des Misfits avec des grandes chaînes comme Hot Topic. Il maintient même que le bassiste aurait menacé ces magasins de ne plus fournir le visuel s'il prenait contact avec lui.
 Or en 1994, les membres des Misfits ont signé un accord selon lequel ils n'utiliseraient pas l'image du groupe sans l'accord des autres membres. Sur ce principe, Jerry Only va devoir une sacrée fortune à Danzig, les articles estampillés du logo Misfits étant extrêmement populaires.
 De son coté, le bassiste vient d’adresser un communiqué visible sur Altpress.com où il affirme qu’en 1995, il avait déposé les droits exclusifs pour tourner et enregistrer en tant que Misfits et dans le cadre de ce contrat, il a lancé un programme de licence à travers la structure Cyclopian Music, avec lequel Glenn Danzig n’a pas souhaité s’associer. Dans son communiqué Jerry Only s’interroge sur le fait que Glenn Danzig lance curieusement une procédure judiciaire alors qu’il connaît l’existence de ce contrat avec lequel il n’est pas lié depuis des dizaines d’années.

Écrire commentaire

Commentaires : 0