Burzum le leader Varg Vikernes arrêté en France.

Varg Vikernes en 2012. Anwarock radio rock du Maroc

 Coup dur pour l'image du black metal, Varg Vikernes a été arrêté hier en France! Le leader neo nazi du groupe de black metal norvégien Burzum a été appréhendé dans sa ferme en Corrèze. On le soupçonne d'être en train de préparer un "massacre". Kristian Vikernes de son vrai nom est un sympathisant d'Anders Breivik, l'auteur de la tuerie d'Utoya en 2011 qui avait fait 77 morts. Sa femme, une Française inscrite dans un club de tir, viendrait d'acheter quatre fusils, en toute légalité.  La police procède actuellement à une perquisition dans leur domicile à la recherche d'armes et d'explosifs.
Varg peut être maintenu en garde à vue 96 heures. Le norvégien est venu s'installer en France après avoir purgé une peine de 21 ans de prison en Norvège dans les années 90 pour le meurtre de 21 coups de couteau d'Øystein Aarseth (également connu sous le nom d'Euronymous), guitariste du groupe de black metal Mayhem, et pour l'incendie volontaire de 4 églises. Fondé en 1991, Burzum a sorti plusieurs albums avant l'emprisonnement de son leader et 3 depuis sa remise en liberté.
Kristian Vikernes, 40 ans, et sa femme, Marie Cachet, une Française de 25 ans, vivent depuis 2010 avec leurs trois enfants dans une ferme à Salon-la-Tour, en Corrèze. Le Norvégien fait depuis plusieurs années l'objet d'une surveillance. Il a notamment posté divers messages sur Internet ouvertement antisémites et xénophobes.
Voici le communiqué de presse de Manuel Valls, ministre de l'Intérieur - mardi 16 juillet 2013:
 Manuel Valls félicite les policiers de la Direction centrale du renseignement intérieur et salue le travail d'investigation qui a permis l'interpellation d'un couple ce matin à son domicile en Corrèze, dans le cadre d'une enquête préliminaire diligentée par le parquet de Paris. Ressortissant norvégien, l'homme était un sympathisant du tueur Anders Behring Breivik, auteur des attaques d'Oslo en juillet 2011.
 Destinataire notamment du « manifeste » adressé par ce dernier avant qu'il ne commette ses crimes, condamné par le passé en Norvège pour meurtre, cet individu, proche de la mouvance néo-nazie, était susceptible de préparer un acte terroriste d'envergure. Il constituait donc une menace potentielle pour la société, comme l'atteste la violence de ses propos interceptés notamment sur le web.
La femme, elle, avait fait l'acquisition récemment de quatre armes d'épaule. L'enquête devra notamment établir les conditions de ces acquisitions, et leur objectif réel.

Écrire commentaire

Commentaires: 0