Baissez un peu le volume !

On dit : « jamais deux sans trois », mais bon, je m’éloigne un peu de la politique pour ce troisième numéro de l’éditorial avant d’être taxé d’agitateur dans ces moments critiques que vie notre pays avec ce foutu attentat qui risque de freiner l’enthousiasme du Maroc dans tous ses élans de réformes. Dans cette tribune, on n’essaie pas de rivaliser avec Mikael Blomkvist du journal suédois Millénium ! Anwarock n’est qu’une webradio marocaine de musique Rock et Metal. D'ailleurs, je me dois de clarifier ces trois mots apparemment très nouveaux pour certains lecteurs qui nous ont envoyé des e-mails inquisiteurs, alors qu’ils auraient pu ajouter tout simplement un commentaire à ce blog.

Premièrement : « Ce n’est qu’une webradio » c'est-à-dire qu’on n’a ni la chance de toucher les grandes masses populaires ni le privilège d’émettre sur les ondes FM ou MW, mais que nous diffusons exclusivement sur internet. Combien sont les Marocains procédant une connexion haut débit ? Trop peu sans doute ! Nos statistiques de diffusion ont malheureusement démontré que notre audience en dehors des pays de l’Amérique et de l’Europe, reste très anecdotique dans les pays en voie de développement comme dans notre royaume. Cela justifie d’ailleurs l’utilisation de la langue française pour notre forum de discussion et notre site web afin d’élargir notre lisibilité à tous les francophones du Monde. À ce propos, anwarock.com rencontre bizarrement beaucoup de difficulté à être référencé parmi les médias dans les annuaires marocains ! Je rassure donc les conservateurs de je ne sais quoi, que la portée d’Anwarock étant très faible, car limitée à quelques foyers des classes marocaines riche et moyenne, et encore il faut qu’ils soient fans de rock, ne fera jamais de vague et ne dérangera pas l’ordre établi ! Depuis quelques années, les radios FM « libres » se sont multipliées dans nos villes et régions sans que cela ramène du nouveau ! Elles sont toutes des copies conformes au schéma de leurs ainées, les anciennes radios du gouvernement récemment « privatisées » offrant de la musique en vrac et des programmes édulcorés. Ces stations stationnent, alors que la musique que nous proposons sur Anwarock sonne fort et klaxonne bruyamment au risque de se faire entendre malgré notre infinie discrétion. Comme au souq aux légumes, c’est celui qui cri le plus fort qui rameute le plus de gens. En tout cas sur nos ondes, on ne raconte pas de salade et seules les six cordes donnent la réplique aux sept notes musicales dans une parfaite harmonie.

Ce qui m’amène au deuxième point à clarifier : le mot Rock, ce genre musical que plusieurs personnes renfermées et vieux jeu appréhendent ou détestent, alors qu’ils se laisseraient volontiers, dans une parfaite schizophrénie, bercés par un Hotel California des Eagles ou un Please Forgive Me de Bryan Adams. « Mais non ! Ce sont des ballades et pas du rock ! », nous répondraient-ils trahis. Ce qu’ils ne comprennent pas, c’est qu’un chanteur de rock ne se sente pas obligé d’être un mielleux sentimental pour plaire et préfère plutôt laisser ce bizness aux adeptes de l’art made in orient victime de toutes les censures. Les musiciens de rock s’écorchent les mains en piochant dans d’autres thèmes, peut-être moins drôles, mais qui nous concernent tout autant, comme : l’échec social, l’exclusion et la haine de soi par exemple ! Oui, nos artistes locaux savent aussi incarner ce genre de thème, et toucher des mélomanes de par chez nous.

N’ayant rien à voir avec la matière physique, mis à part sa sonorité métallique, le mot Metal dans la musique, troisième et dernier mot à définir ici, est cette forme un peu plus soutenue dans l’expression artistique du rock, avec encore plus d’énergie dans l’exécution et plus de courage à aborder les vrais tabous comme la mort, la théologie, ce que l’on craint ou ce que l’on vénère, tout y passe. Cette musique considérée comme sauvage et primitive chez nous fleurie dans les pays les plus raffinés et les plus civilisés du globe tels que le Royaume-Uni ou les pays nordiques… Mais de quoi faut-il avoir peur ? Le Metal est interprété d’une façon spéciale et quasiment cryptée et tout le monde au Maroc ne peut pas en saisir le message. Anwarock aime cette musique et on essayera inchaâ Allah, de programmer les plus grands titres pour les amoureux de cette matière métaphysique et pour tous ceux qui cliquent sur le bouton play de la webradio marocaine.

Allez ! Enterrons la hache des Vikings et restons à l’écoute du bon son des guitares !

A.

 

P.-S. Baissez un peu le volume, car on ne sait jamais qui on a comme voisin !

Écrire commentaire

Commentaires: 8
  • #1

    Saloua Funder (dimanche, 01 mai 2011 10:40)

    Le mobile de l’attentat c’est briser encore une fois le PJD et ralentir la mise à jour de la constitution. Judas Priest est un grand groupe de hard rock et j’espère que son passage dans votre radio sera très fréquent !

  • #2

    Lord Belial (dimanche, 01 mai 2011 12:05)

    Ce que je conprends pas c'est pourquoi nos médias marocains ont toujours le même avis sur les faits! Ils lisent tous dans la même feuille :)

  • #3

    Huntex (dimanche, 01 mai 2011 13:04)

    Tout ça n'a l'air que d'une pièce théâtrale montée de toutes pièces, d'abord, c'est une bombonne de gaz qui explose à la cuisine (qui se trouve au RDC) et fait effondrer le 2e étage, après, c'est un kamikaze, et enfin, une bombe activée à distance.

    Ce qui m'a le plus intrigué, c'est le "Docteur" qui travaille avec la police scientifique et qui a été interviewé.. On voit très bien que quelqu'un lui balance les réponses (regards à gauche et mouvements avec la tête à chaque fois qu'on lui pose une question), et on entend très bien l'écho de son oreillette.

    Enfin bref, réalité ou télé-réalité, moi je dis qu'il faut arrêter tout ça.

    Sinon, pour ceux qui ont un problème avec la webradio, qu'ils aillent étendre un peu leur culture musicale et générale, et si ça leur pose toujours problème, qu'ils bloquent l'accès à Anwarock chez eux.

    P.S. : Message à ceux qui veulent du "changement", commencez par vous changer vous même avant de penser aux autres. (C'est débile de parler de changement et de jeter les ordures par terre à 2m d'une poubelle pour ne citer que ce cas aussi simple soit-il)
    P.P.S. : Je n'ai pas attendu tout ce temps avant d'avoir une webradio Rock/Metal qui ne diffuse pas que des bullshit pour baisser le volume, notre musique se savoure à haut volume, à très haut volume même.

    Anwarock : MERCI !

  • #4

    Carole (dimanche, 01 mai 2011 14:36)

    Le bouton play de la radio est aussi le bouton pour activer à distance une bombe en Metal très forte nomée Anwarock!

  • #5

    Ulgo Trassith (lundi, 02 mai 2011 22:52)

    Oussama Ben Laden est mort mais laissez moi vous dire, qu'après la grotesque et mensongère vidéo de Neil Armstrong sur la lune, il n'y a pas eu plus nul comme blague historique que cette chimère d'al qaida!

  • #6

    Zora (samedi, 07 mai 2011 12:25)

    J'aime bien l'esprit de votre site et votre radio. Ce n'est pas nouveau qu'un marocain puisse mettre tout ça à l'oeuvre car le Maroc de par sa riche histoire musicale avait toujours été un pays lideur en droit de l'homme et en libérté d'expression artistique et autre.
    Bon courage et continuez sur cette voie!

  • #7

    Nadine Deboine (mardi, 14 juin 2011 21:45)

    Je trouve votre webradio rock de très bonne qualité et on sent qu'il y a beaucoup de travail derrière. Je ne voudrais pas baisser le volume car le son qui sort de ce site est très beau; bravo en tout cas aux producteurs marocains qui nous ont sorti Anwa-rock radio!

  • #8

    MILDREDChen (dimanche, 22 décembre 2013 05:59)

    Set your own life time more easy take the <a href="http://goodfinance-blog.com/topics/personal-loans">personal loans</a> and everything you need.